Michael Tomdio Ngako en campagne à Bafang

PRESIDENTIELLES 2011

Michael Tomdio  Ngako en campagne à Bafang

C’était au cours  d’une rencontre de remerciement  au Président de la  République suite à l’élévation d’un digne fils Haut-Nkam au grade de Contre Amiral ce  samedi 28 mai 2011sous l’initiative du ministre

La place des fêtes de Bafang a contenu une foule inhabituelle à l’occasion de la cérémonie de remerciement et de présentation des attributs de Njine Djonkam Pierre. Ce digne fils du Haut-Nkam a été élevé au grade de contre amiral  et directeur central de suivi  de la maintenance du matériel majeur  de force de la défense  camerounaise par le Président de la République le 11 Mars dernier. Le chef suprême de l’armée procédait ainsi pour la cinquième fois seulement en 50 ans  aux soins de la république et des forces de défense à des nominations aux grades de généraux au Cameroun.  Populations, élites intérieures et extérieures du Haut-Nkam, autorités  administratives, politiques, religieuses et traditionnelles du Haut-Nkam et d’ailleurs, sans compter quelques personnalités  gouvernementales ont magnifié chacun  la particularité de la circonstance. Un culte d’action de grâce célébré par le pasteur Kontchou Christophe, Président de la Région synodale du Haut-Nkam pour l’EEC ayant précédé les différentes interventions du jour. Au rang de celles-ci, on a enregistré entre autres les chaleureux propos de bienvenue du Maire de la Commune de Bafang Kamga Ngandjui René, le mot de représentant des chefs traditionnels Sa Majesté Entcheu II Mongoue Gabriel, chef supérieur du Bapoungue dans l’arrondissement de Banwa, les remerciements du contre amiral Njine Djomkam Pierre et le discours du président du comité d’organisation, le ministre de l’Energie et l’Eau Michael Ngako Tomdio. Toutes ces allocutions ponctuées par des intermèdes musicaux modernes ou traditionnels avec les groupes de danses venus de contrées diverses. En plus  de leur bénédiction, les chefs traditionnels du Haut-Nkam, ont émis le souhait de voir bientôt les fils du département dans l’armée camerounaise. Enfin, par l’entremise du chef supérieur de Bakondji, Sa Majesté Moumi II Jérôme, les chefs traditionnels dans leur collectif ont anobli le conte amiral par un titre de notabilité «Wambe  Sah Dion », signifiant  «  Commandant rusé, obéissant, confiant et doué des spécificités ». D’après ceux-ci, le conte amiral a promis pour sa part « de tendre la main afin que le geste que le  président de la république qui m’a accordé sa confiance s’étende dans toute la région de l’Ouest ». Le nouveau Wambe n’a pas oublié de souligner que la promotion en plus d’être sienne est pour le Haut-Nkam, la région de l’Ouest et aussi la région du Nord Ouest (région où son épouse est originaire et « Ma’a fu ») En tant que premier fils Haut-Nkamois à être élevé au grade de contre amiral, « il me semble normal et logique au-delà de toute considération politicienne que les populations et forces vives du Haut-Nkam  se mobilisent non seulement  pour magnifier le chef de l’Etat et lui exprimer leur gratitude, mais aussi pour lui retourner l’ascenseur par un soutien sans faille, continu, constant, indéfectible et infaillible, de manière à toujours être à l’hauteur de sa haute sollicitude. » a martelé Michael Tomdio Ngako, Ministre de l’Energie et l’Eau, par ailleurs, président du comité d’organisation dans son discours de la circonstance, pour justifier l’organisation de la  cérémonie. L’on retiendra toujours du discours du ministre que le contre amiral Njile Djomkam Pierre né, il y a 57 ans, est marié et père de 4 enfants. Qu’il a occupé d’importantes fonctions au sein du commandement militaire au Cameroun : chef des ateliers navals, adjoint maire de la région militaire inter armée, directeur central par intérim et depuis le 11 mars dernier directeur central de suivi  et de la maintenance du matériel majeur  de force de la défense  au ministère de la défense pour ne citer que celles là. «  C’est donc un officier général valeureux, au cursus académique exemplaire, aux valeurs morales sans équivoque et à l’engagement professionnel sans faille qui nous présente ses attributs en ce jour de grâce...Un modèle que la jeunesse du Haut-Nkam doit suivre et non autre chose », poursuivra Michael Ngako Tomdio avant de terminer son discours. La cérémonie s’est achevée par la lecture de la motion de remerciement  des populations et forces vives du département au président Paul Biya par M. Ngadeu Hugues, et enfin la visite des groupes de danses diversement représentés.

Jean-Baptiste TIENTCHEU

 

 

Commentaires (1)

1. Pierre 23/11/2010

Je suis très fière de constater le site du pays en particulier le haut-nkam

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×