Peut être une Assemblée générale élective avant la fin de l’année

La proposition a été émise au cours d’une réunion tenue au foyer Bankondji de tsinga-Yaoundé le 14 Avril dernier.

 

Initialement prévue à 17heures, c’est avec cinquante quatre minutes de retard que l’assise a débuté, sous la coordination de M. Casimir Datchoua, le superviseur pour la circonstance.

Avant de commencer les discussions, une courte prière a été dite par la présidente des femmes Bankondji de Yaoundé. L’ordre du jour présentait trois  points principaux à savoir : un flash back sur les journées culturelles, un débat au sujet du programme d’action 2010 et un diagnostic des activités du bureau de coordination des femmes du Haut-Nkam.

D’entrée, le président du bureau exécutif du COGER Haut-Nkam s’est exprimée sur la journée culturelle, histoire de faire quelques observations : « nonobstant quelques écarts de comportement des femmes, le bilan certes a été globalement positif » a t-il martelé.

Au sujet du programme d’action 2010, l’on a plaidé pour la relance de la coordination des danses traditionnelles. Ceci pour une éventuelle promotion  de la culture Haut-Nkamoise à travers les chaînes de télévision CRTV, CANAL 2, EQUINOXE, LTM tv. Aussi, l’idée d’une journée des lauréats a-t-elle été émise, ce en vue de primer l’Excellence académique des fils du Haut-Nkam  de Yaoundé.

Dans le carnet des différentes propositions à étudier avant la prochaine assise, notons au premier plan l’idée d’un éventuel renouvellement du bureau exécutif du COGER d’ici la fin d’année. Le projet de construction d’un foyer Haut-Nkam a aussi été énoncé de même que la création des groupes de danses traditionnelles pour les cérémonies de grandes envergures. Les questions d’habitat et de l’affaire foncière sont également les différents points ayant agrémenté l’assise.

Pour ce qui est du bureau de coordination des femmes du Haut-Nkam, nous avons appris que ces dernières devront désormais se faire accompagner dans l’exercice de leurs fonctions par les hommes. Ceci en raison des écarts de comportements dont elles sont souvent coupables.

Pour boucler l’assise, M. Casimir Datchoua a tenu à présenter les différentes modalités et conditions à remplir pour se porter candidate aux postes de Présidente, Secrétaire Générale et  Trésorière au COGER. A savoir : être de bonne moralité, être élue dans sa communauté, être mariée, avoir un comportement digne et honorable.

La séance s’est achevée autour de vingt heures.  La prochaine réunion a par ailleurs été programmée pour le troisième jeudi du mois de Mai, à dix-sept heures et trente minutes au foyer Bankondji de Tsinga.

Narcisse DJEMGOU

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site